Plongez-vous dans 700 ans d’histoire !

Le Domaine du Pordor fut le siège d’une puissante Seigneurie dès le début du XIIIème siècle. Plusieurs fois agrandi et rénové au XVIème, XIXème et au début du XXème, le Château actuel conserve dans sa partie centrale les éléments essentiels du Manoir médiéval du début de XIVème.

Au rez-de-chaussée, la pièce la plus importante était la salle basse, a l’époque salle de conseil et de banquets, qui a été restaurée aujourd’hui à sa taille originelle et qui sert de salle de banquet. Trois sur quatre des poutres maitresses de cette salle sont d’origine. Malheureusement la cheminée a disparu, il n’en reste qu’un morceau de jambage. Dans le hall d’entrée par contre, l’âtre et les jambages de la cheminée sont de l’époque moyenâgeuse, la hotte ayant été rajoutée au XVIIIème. Ce hall était à l’origine le salon prive du Seigneur.

A l’étage, ou l’on accédait sans doute par 2 tours extérieures, on trouvait la salle haute avec, de part et d’autre, 2 chambres : l’une au-dessus du hall et d’autre au-dessus de l’actuel salon rouge qui, à l’origine, était la cuisine.

Par la suite bien des modifications et des agrandissements ont été réalisées.

Au début du XVIème fut construit le grand escalier dit ‘à mur d’échiffre’ dans la tour rectangulaire accotée à la façade Est.

Le château a été miraculeusement préservé des incendies et bouleversements révolutionnaires, il était alors habité par le Monsieur de Mauger qui avait acheté la Seigneurie a son retour de l’ile de Saint-Domingue en 1777 au Duc de Lorges. Dans la seconde partie du XIXème le grand bâtiment de la partie Nord a été construit par Monsieur Couetoux du Tertre mais jamais terminé. Il est reste à l’état d’écurie et de grange jusqu’à ce que l’actuel propriétaire Monsieur Philippe de Varreux le transforme en petit théâtre.

C’est en 1906 que Monsieur Pommier, propriétaire de l’époque, fit construire la partie Sud du château, donnant sur l’étang. A cette époque le Domaine du Pordor comportait encore 5 fermes pour une superficie totale de quelques 300 Ha. Le domaine revint ensuite aux familles Cochard et Le Gouvello par héritage. Auparavant bien de familles connues ou moins connues de la région en furent propriétaires.
Ainsi les familles, Luzanger, Le Breton de Villandry, Le Duc de Lorges, Mauger, Salentin, Le Comte de Goulaine, Couetoux du Tertre.

Etat présumé du manoir médiéval au XIVème, dessin réalisé par Philippe de Varreux.

Dessin du Pordor à la mine (Comte de Cornulier – 19ème siècle)

Pordor en 1936